Messie Scénario: Episode 6, Partie 3

MARCUS H. MARTINS: Ils étaient en larmes. Personne ne disait mot, mais ils étaient en larmes. Il perçut, comme seul un Dieu peut le percevoir, leur souhait qu’Il reste un peu plus longtemps avec eux. Ils voulaient qu’Il fasse les miracles qu’ils attendaient de Lui.

JOHN W. WELCH: Il leur dit : « J’allais partir, mais je vais rester et continuer. » À Bountiful, même les boiteux et les aveugles étaient présents. Ce fut un événement extraordinaire. Un accident, si l’on veut. Ils ne savaient pas qu’Il serait là. Mais de leur propre volonté, ils étaient venus ce jour-là, convoqués au temple, impatients de savoir ce qu’ils devaient faire ensuite. Il leur dit de s’avancer et de venir à lui, dans le temple. Les noms de ces gens n’étaient pas inscrits sur des parchemins. On les fit venir au temple, c’était important. Et Jésus les guérit un par un. (voir 3 Néphi 17:5–9).

MARCUS H. MARTINS: Il demanda à la foule d’amener les enfants à Lui. La foule fit donc un cercle autour du Sauveur. Ils amenèrent tous leurs enfants, et les placèrent aux pieds de Jésus.

JOHN W. WELCH: Ensuite, et c’est un fait souvent ignoré, Il offrit une prière solennelle de la part de leurs parents. Les mots ne peuvent pas exprimer ce qu’ils ont ressenti quand Il a prié de leur part. (voir 3 Néphi 17:21).

MARCUS H. MARTINS: On nous dit qu’Il a prié en utilisant des mots magnifiques, tellement beaux, majestueux et puissants que les mots de Sa prière ne pouvaient pas être écrits. Ensuite, Il pleura, une réaction intéressante de la part d’un être ressuscité, faisant partie de la Trinité. Voilà le Dieu d’Israël, le Dieu de toute la Terre, qui pleure. Il dit que c’est la foi du peuple qui L’a fait pleurer. Puis Il prit les enfants, les bénit un par un et après avoir fini de bénir les enfants, Il dit à la foule de regarder leurs petits enfants. Alors qu’ils les regardaient, le Ciel s’ouvrit et des anges, ces êtres glorifiés, descendirent du Paradis, et firent un cercle autour des enfants pour remplir leur ministère auprès d’eux. (voir 3 Néphi 17:20–23).

Et la foule vit cela. Mormon ne nous dit pas s’ils pouvaient entendre ce que les anges enseignaient aux enfants, mais ce que l’on sait, c’est que deux jours plus tard, le troisième jour de la visite du Sauveur au peuple néphite et lamanite, Il ouvrit la bouche des enfants. Même les bébés parlaient, et selon Mormon, ils utilisaient des mots merveilleux. Ils parlaient avec une telle éloquence… autre fait significatif… les enfants répétèrent ces mots à leurs parents, à leurs pères. Ces mots étaient tellement beaux qu’ils ne pouvaient pas être écrits. Mormon déclare précisément que même les bébés s’exprimaient (voir 3 Néphi 26:16).

Je ne sais pas si c’était un effet du ministère de ces anges, mais cela indique sans aucun doute que dans le Royaume de Dieu, les enfants ne sont pas superflus. Ce ne sont pas des citoyens inférieurs. Ils sont au centre des miracles et des paroles extraordinaires. C’est une scène très touchante et cela nous donne un aperçu de ce qui se passe dans le cœur du Sauveur quand Il contemple la foi et la pureté de Son peuple.

messiah jesus christ mormon filmMONTE NYMAN: C’est certainement l’un des chapitres préférés de beaucoup de ceux qui lisent le Livre de Mormon. Cela montre Son amour et Son respect des enfants, et nous indique que nous aussi, nous devons les aimer et les respecter. L’énorme responsabilité que nous avons en tant que pères, et mères d’Israël. Ce chapitre 17 est peut-être un exemple parfait de l’amour que Jésus a pour nous, Ses enfants, car Il nous adopte spirituellement comme nous le dit Mosiah aux chapitres 5 et 7, comme Ses enfants si nous venons à Lui.

JOHN W. WELCH: Il a ordonné qu’on Lui amène les enfants dans l’ancien monde et dans le nouveau monde. Car ce n’est qu’en devenant soi-même un petit enfant qu’on peut mettre de côté sa nature humaine et recevoir le sang de l’Expiation du Christ, pleinement et véritablement, dans sa vie.

KENT BROWN: Tous ceux qui ne croient pas en la Résurrection physique doivent affronter cette foule de témoins qui se trouvent devant eux, et qui disent : « Nous L’avons vu. » Cela me paraît une tâche impossible. Il faut vraiment être de mauvaise foi par rapport aux textes, aux témoignages écrits qui sont là, sous nos yeux.

JOHN S. TANNER: Je vois cela comme un récit de maturation. C’est une histoire de changement. Les Apôtres étaient terrifiés quand Jésus fut arrêté, mais ils se sont ensuite enhardis et ont prêché dans le monde entier.

JUAN HENDERSON: Quand Jésus descendit sur Terre, Il apparut aux Apôtres. Il leur dit qu’ils devaient attendre le Consolateur, la promesse que le Père viendrait parmi eux, avant qu’ils ne commencent leur ministère mortel. Les Apôtres étaient donc réunis dans le Cénacle. Ils entendirent venir sur eux un vent rapide et fort. (voir Actes 2:2). L’Esprit du Seigneur descendit sur eux, et ensuite, ils s’en allèrent, puis Pierre fit un puissant sermon sur le Seigneur ressuscité, disant pourquoi ils devaient tous se repentir et venir à Lui. (voir Actes 2:14–39).

JOSEPH FIELDING MCCONKIE: Chaque fois qu’ils témoignent, ils témoignent de deux choses : D’abord, le fait que Jésus était le Serviteur Souffrant et qu’Il devait mourir. Ils devaient expliquer la Croix. Désormais, ils faisaient confiance à ce message. Ensuite, il y a la réalité de Sa Résurrection. Ce sont des témoins compétents. Tout le paradigme de l’enseignement des Évangiles se développe à partir de là.
JUAN HENDERSON: Pierre et Jean entrèrent au temple. Il y avait un homme dans les escaliers, qui était boiteux de naissance. Il demandait l’aumône à ceux qui entraient au temple. Il était là tous les jours. Il demanda l’aumône à Pierre, qui lui dit : « Je n’ai ni argent ni or mais je te donne tout ce que j’ai. Au nom de Jésus-Christ, lève-toi et marche. » (Actes 3:6). Pierre tendit la main, comme pour indiquer que c’était fait, il le tira par la main et le fit se lever. Les os de ses jambes et de ses pieds se redressèrent, et il se mit à sauter de joie devant le miracle qui venait d’être accompli. Nul ne peut faire cela sans connaître la source du pouvoir qui est en lui à ce moment-là.

JOSEPH FIELDING MCCONKIE: C’était le cas pour Pierre et il partit prêcher. Il dit : « Je témoigne devant vous que Jésus est le Christ. Et voici les mains que j’ai mises dans les plaies de Son côté et avec lesquelles je L’ai embrassé. Et je suis ici pour témoigner du fait que cela s’est bien produit, que j’ai embrassé le Christ ressuscité comme je l’ai embrassé pendant Son ministère, car je Le connais. Voici les mains qui ont senti, les yeux qui ont vu, et voici les oreilles qui ont entendu. » (voir 1 Corinthiens 2:9). Tout cela devient éminemment profond, et très réel. C’est tout le pouvoir que contient leur témoignage. C’est leur réalité effective. Aucun événement n’a été autant confirmé de toute l’Histoire, dans le domaine de la spiritualité.

KENT BROWN: Nous L’avons vu. Nous l’avons vu, nous L’avons touché. Nous L’avons vu manger. Nous l’avons embrassé. Il y a quelque chose de physique, de tangible et d’attirant pour nous tous, dans le fait que Jésus soit réel. Il est vivant. C’est mon témoignage. Il est vivant, Il vit toujours aujourd’hui.

GAYE STRATHEARN: Les mots de Paul aux Corinthiens synthétisent l’espoir renouvelé qui embrasa le cœur des premiers disciples, des deux Maries et de Salomé, quand elles découvrirent que la pierre avait été roulée, de Pierre et Jean quand ils coururent vers la tombe et la trouvèrent vide, et des millions de gens de par le monde le matin où l’ange prononça les mots qui sont peut-être les plus importants de l’Histoire. « Il n’est pas ici, car Il est ressuscité. » (Matthieu 28:6).

La Résurrection de Jésus-Christ, comme l’ont témoigné les disciples de l’ancien monde, est aussi confirmée par des milliers de témoins dans le Nouveau Monde. Tous témoignent du triomphe du Sauveur sur la mort en touchant Ses blessures et en étant bénis un par un par les mains portant encore les marques de la crucifixion. Alors que le monde chrétien attend le retour du Christ, il reste à chacun d’entre nous d’envisager le jour où nous aussi, nous rencontrerons le Sauveur ressuscité, le jour où tous les genoux fléchiront et toutes les langues déclareront que Jésus est le Christ..

Allez à l’ Episode 7


Droit d'auteur © 2019 Messie - Voici l'Agneau de Dieu. Tous droits réservés.
Ce site n'est pas propriété de ou affilié à l'Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours (parfois appelé LDS Mormon ou église). Les opinions exprimées ici ne représentent pas nécessairement la position de l'Eglise. Les opinions exprimées par les utilisateurs individuels sont de la responsabilité de ces utilisateurs et ne représentent pas nécessairement la position de l'Eglise. Pour les sites officiels de l'Eglise, s'il vous plaît visitez LDS.org ou Mormon.org.